Manga quand tu me tiens

Plutôt que de me présenter, je préfère vous parler d’un de mes loisirs. Je dois probablement remercier ma mère pour mon goût de la lecture, mais les études avançant, le temps que je consacre aux livres se réduit de plus en plus. Heureusement pour moi, il existe une alternative à ma soif d’aventure, j’ai nommé les mangas.

IMG_20160705_155513.jpg

Cette bande dessinée tient ses origines du caricaturiste Katsushika Hokusai, le terme signifie alors « image dérisoire ».

Il y a fort longtemps, lorsque j’étais une enfant, j’aimais regarder des animés. Sailor Moon et Card Captor Sakura faisaient alors partie de mon quotidien. En effet, je restais scotchée devant la télévision lors de la diffusion d’un ou plusieurs épisodes. Par dessus-tout, la récréation était le moment idéal pour redonner vie à mes héroïnes. Je me souviens encore persuader mon meilleur ami de jouer avec mes copines et moi. Je possédais également quelques figurines à l’effigie de ces magical girls, aujourd’hui perdues à jamais, au fur et à mesure des déménagements. Ces moments resteront pour toujours gravé dans mon cœur.

IMG_20160705_155916.jpg

IMG_20160705_155751.jpg

IMG_20160705_155855.jpg

Néanmoins, plus je grandissais, plus je laissais de côté ces animés (à dire vrai, ils n’étaient plus transmis sur nos écrans) pour en découvrir d’autres. C’est après avoir vu un épisode de Détective Conan sur France 3 que je me suis intéressée de plus près à la version papier, au mangas en lui-même. Ensuite, France télévision décida de diffuser Naruto en version censurée pour ne pas choquer les plus jeunes d’entre nous. À partir de ce moment-là que j’ai commencé ma « collection ».

IMG_20160705_160138.jpg

Comparée à certaines personnes, le nombre de mangas qui trône sur mes étagères est ridicule. J’en comptabilise tout de même plus de trois cents. Il faut savoir que je me suis calmée ces derniers temps. La vie d’étudiante ne me permet pas de multiplier les achats loisirs, les yeux ne pouvant régaler mon ventre ou répondre à d’autres besoins essentiels de la vie. 

Il est certain que j’aimerais en posséder plus et que je n’ai pas terminé toutes les séries que j’ai commencées. A ma décharge, les mangakas que je lis s’amusent à illustrer des dizaines et des dizaines de tomes. Prenons Détective Conan, le manga publié depuis plus de vingt ans n’en est qu’à son quatre-vingt-neuvième volume (tu as senti l’ironie ?). Certes, j’apprécie voir les personnages évoluer au fil des pages et je serai très triste lors de la publication du dénouement (un peu comme pour Naruto achevé au bout de soixante-douze tomes). Cependant, j’ai toujours hâte de connaître le mot de la fin. 

J’ai cette manie de commencer une série pour finalement l’abandonner et la reprendre quelques mois après. Suis-je la seule à fonctionner de cette manière ? Ce n’est que dernièrement que j’ai lu des mangas achetés il y a près d’un an. En effet, si je m’offre de la lecture, je m’oblige à attendre la fin de l’année scolaire, donc les vacances d’été, pour en profiter. Récemment, j’ai pu savourer Wish et relire Kobato, tous deux étant sortis de l’imaginaire des Clamp (probablement mes auteures chouchoutes). 

IMG_20160705_160012.jpg

La France est, après le Japon, le pays qui consomme le plus de mangas au monde. C’est cet univers particulier qui m’attire et qu’on ne retrouve ni dans les bouquins, ni dans les BD. Les dessins, cet esthétisme propre à la culture japonaise, le travail sur les personnages et les émotions transmises au gré des pages, tout cela fait que j’affectionne énormément ces petites bandes dessinées. En outre, il existe une infinité de genres, ce qui fait que chacun peut y trouver son bonheur. Rendez-vous dans un prochain article pour vous en dire plus sur mes petites bandes dessinées japonaises.

M.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s